Informations de base sur le chien, à savoir avant d’adopter

Baby_pits

LE CHIEN

Compagnon de l’homme par excellence, votre chien est unique. Adopter un chien représente un engagement et une responsabilité importante, car il va partager votre vie durant plus d’une dizaine d’années. Vous devrez lui assurer les meilleures conditions de vie en veillant à son entretien, son alimentation, son éducation et sa santé.

L’accueillir :

A son arrivée, laissez-le explorer à son rythme son nouvel environnement ; il va flairer les différents membres de la famille, les pièces, les meubles… Interdisez-lui l’accès aux pièces où il n’aura pas le droit d’aller et montrer lui son « coin à lui, sa place », au calme, avec une corbeille et un coussin douillets. Dès qu’il montrera des signes de fatigue, laissez-le se reposer. Un chiot a besoin de beaucoup de repos, doit faire des siestes.

Les 3 ou 4 premières semaines après son arrivée, laissez votre chien prendre tranquillement ses marques chez vous et avec vous. Ne l’emmenez pas en voyage ou visiter tous vos proches et amis. Ne faites pas non plus venir tous vos proches / amis chez vous pour le rencontrer. Restez avec lui, laissez-lui le temps de faire connaissance avec vous. Ne lui en demandez pas trop… Son arrivée chez vous est déjà un ENORME chamboulement pour lui. Il a besoin de temps pour poser ses « valises ».

La première chose à faire, pour que la suite se déroule bien, est d’établir un lien avec votre chien. Cela ne se fait pas du jour au lendemain. Il faudra donc faire preuve de PATIENCE et de PERSEVERANCE. Il se peut que votre chien ne soit pas parfait au départ, fasses des bêtises… C’est normal. Avec le temps, les comportement indésirables disparaîtront.

Un exercice très simple qui facilite la création du lien est de récompenser votre chien (par ex avec des friandises) dès qu’il vous regarde ou revient vers vous spontanément. Vous pouvez faire pareil si vous l’appelez et qu’il vous regarde. Le but est qu’il VOUS assimile à quelque chose d’extraordinaire pour lui ! Vous aurez ainsi, petit à petit, plus de valeur que n’importe quel autre élément de son environnement.

Les premières semaines, ne soyez pas trop exigeants. Vous n’avez pas besoin de commencer l’éducation immédiatement. Mais lorsque vous commencerez, prononcez lentement et clairement son nom et associez-le à des ordres/mots courts, toujours les mêmes.
Il sera également très important de travailler / poursuivre sa socialisation. Il faudra le mettre régulièrement en contact avec d’autres congénères et d’autres animaux. Vous pourrez également l’habituer à différents environnements le moment venu  (promenades, sorties en voiture, en forêt, etc …)

Quelques principes d’éducation :

– Ne pas réveiller un chien qui dort : cela peut perturber son cycle de sommeil.
– Ne dérangez pas un chien qui mange… Il a le droit de manger en paix sans que l’on essaie de lui prendre sa gamelle.
– Ne pas gronder un chien s’il a fait une bêtiuse en votre absence. Il faut « gronder » un chien pour une bêtise seulement si on le prend sur le fait. Lorsque l’on dit « gronder » il ne s’agit pas de lui crier dessus ou de le taper.
– Eviter de faire de votre départ et de votre retour des évènements ; ritualiser ces moments peut rendre votre absence plus difficile à supporter, d’autant plus que le chien n’a pas la notion du temps. Pour valoriser et faciliter votre absence, vous pouvez lui laisser des aménagements alimentaires (kong fourré, os à moelle, pipolino, etc) ou des jeux d’occupation.
– S’il vous mord pour jouer, même sans faire mal, cessez immédiatement toute activité avec lui. Vous pouvez lui proposer, à la place, un jouet ou un objet qu’il a le droit de mordre (balle, corde, os à mâcher…) .
– Pour l’apprentissage de la propreté, soyez patients. Sortez toujours avec des friandises et félicitez / récompensez le chien dès qu’il fait ses besoins dehors. S’il fait ses besoins à l’intérieur et devant vous, prenez-le immédiatement pour l emmener dehors. Attendez alors qu’il fasse ses besoins et félicitez-le.

Alimentation:

Jusqu’à 6 mois, fractionnez les repas de votre chiot avec au moins 3 repas par jour.
Nous recommandons une alimentation sans céréales, beaucoup plus digeste pour le chien.
Si vous devez changer d’alimentation ne le faites pas sans une transition de 10-15 jours ; vous éviterez ainsi des refus d’alimentation et des diarrhées.

Si l’on choisit des marques de bonne qualité et sans céréales, les croquettes présentent de nombreux avantages : simples d’utilisation et d’un bon rapport qualité/prix, elles sont faciles à conserver. Elles offrent des réponses adaptées à tous les besoins de chaque chien en fonction de sa taille, de son activité, de son âge voire de sa race. Plus tard, lorsque votre chien deviendra « senior », vous trouverez des croquettes qui proposent des solutions pour ralentir les effets du vieillissement.

Hygiène & Soins:

Brossez régulièrement votre chien une à deux fois par mois pour enlever les poils morts, démêlez les poils longs pour éviter la formation des noeuds et des boules de poil. Egalisez régulièrement les poils qui poussent entre les coussinets des pattes pour éviter les abcès et les mycoses.
Si l’usure naturelle des griffes est insuffisante, notamment si votre chien se déplace peu, coupez le bout des griffes à l’aide d’un coupe-griffes pour chiens ou demandez à votre vétérinaire de le faire.
Si des écoulements apparaissent aux coins des yeux, nettoyez-les à l’aide d’une lingette adaptée ou d’une lotion spécifique. Si cela persiste, il est préférable de consulter un vétérinaire.

Si vous devez laver votre chien, utilisez un shampoing spécifique pour chien (PH neutre) ; n’utilisez pas votre propre shampoing qui risquerait d’irriter sa peau.
Le mode de vie de certains chiens entraîne parfois des contaminations parasitaires (tiques et puces) ; il existe de nombreuses formes d’antiparasitaires pour prévenir et traiter efficacement le chien et son environnement. Pour les antiparasitaires sous forme de pipette, une application 1 fois par mois de mars à novembre est recommandée.
Un traitement des parasites internes (vers) est recommandé tous les 3 mois. Vous aurez recours à un vermifuge vendu par votre vétérinaire.

Identification & Stérilisation :

L’identification par tatouage ou par puce électronique est obligatoire pour les chiens.

Afin d’éviter une reproduction incontrôlée, cause de surpopulation des animaux errants et des abandons, il est conseillé de stériliser votre chien. La stérilisation est de plus souhaitable car elle évite les inconvénients des chaleurs et prévient l’apparition des affections hormonales chez les femelles, et limite les risques de fugue et de bagarre chez les mâles.

Pour cette raison, tous les chiens placés par notre association sont stérilisés.

Budget:

Estimation du coût d’entretien moyen annuel, tenant compte d’une nourriture équilibrée et de qualité (hors frais de santé d’un montant variable à prévoir) :

– Chien de petite taille (moins de 5 kg) : 350 €
– Chien de taille moyenne (de 5 à 18 kg) : 550 €
– Chien de grande taille (de plus de 18 à 35 kg) : 800 €
– Chien de très grande taille (plus de 35 kg) : 1000 €.

Source partielle : Syndicat professionnel des métiers et services de l’animal familier – 17, rue Janssen – 75019 PARIS

Publicités