Pourquoi nos chiens sont stérilisés avant placement ?

Baby_pittNombre de chiens euthanasiés en France, chaque année

Les humains ont pris goût à la compagnie des chiens et des chats. Leur élevage et entretien sont devenus aujourd’hui une industrie gigantesque. Cet engouement a abouti à une crise de surpopulation, si bien que chaque année, des milliers d’animaux en surnombre subissent des mauvais traitements, se morfondent dans des refuges ou sont euthanasiés.

Des milliers de chiots et de chatons naissent chaque jour. Il est impossible de trouver assez de foyers pour tous les accueillir. Les refuges et associations de protection animale assument la mission difficile de se charger des animaux non désirés. Parce qu’il y a des gens qui ne font pas stériliser leurs animaux et d’autres qui achètent dans les animaleries au lieu d’adopter, des centaines de milliers d’animaux sont euthanasiés chaque année en France.

En ce qui concerne les chiens catégorisés, un problème supplémentaire se pose.

Selon la loi de 1999, certaines races, si non LOF, entrent dans la 1ère catégorie. LEUR REPRODUCTION EST LEGALEMENT INTERDITE.

Pour faire naître des chiens de 2ème CATEGORIE il faut :

Si ces démarches, qui ont un certain coût, ne sont pas faites, les chiots APPARTIENDRONT A LA 1ère CATEGORIE.

En France, l’appartenance à la 1ère catégorie se fait sur la base de critères MORPHOLOGIQUES.

Ainsi, 2 chiens non catégorisés peuvent, s’ils se reproduisent, donner naissance à un chien qui MORPHOLOGIQUEMENT, ressemblera aux chiens de 1ère catégorie tels que répertoriés dans la loi de 1999.

Par exemple, un labrador et un boxer peuvent, s’ils se reproduisent, donner naissance à un chien qui morphologiquement sera assimilable à un american staff.

Peu importe alors la race qui sera indiquée sur ses papiers. Si une diagnose de race décrète que morphologiquement il est assimilable à un american staff, il passera en 1ère catégorie.

Site internet de la Société Centrale Canine: http://www.scc.asso.fr/Certificat-de-saillie

Affiche_Repro

Publicités